Friday, November 16, 2007

pour ne pas dire je t'aime j'écris je ne te hais point Te haïr sans le dire c'est préférer te sourire les poings dans les poches pour réduire ta face en coing je te mets aux p'tits soins je t'emménage et je t'emmielle de paroles qui déménagent vIeIlle peau, vieux "e" en béquilles porté par tes "I" qui te servent d'"o" je t'aime comme même pas 2+2 font 4 et si tu m'aime prends garde à toi car je Carmenise les coeurs en moins de 3 et si tu ris je fonds sur toi et six tueries font 2x3

8 Comments:

Flo said...

Unleash the dragon baby. Agressif et amer avec toujours cette poésie qui tend vers le melting-pot. C'est du lourd, t'arrête surtout pas de les boxer ces mots. Mets les KO, j'ai parié un gros paquet sur ta tête.

Anonymous said...

toujours aussi honteux, mais au moins ca se developpe.

Anonymous said...

Vous me direz qui a écrit les mots ci-dessus et Réve party. Il y aura savon.

Anonymous said...

au fait, quelqu'un veut balancer une idée pour 'la semaine' ?

Anonymous said...

oui ca se developpe quand meme

Anonymous said...

On peut savoir pourquoi c'est honteux ?

jez said...

ouai pourquoi c'est honteux?

Flo said...

Je comprends pas trop ce réglement de comptes façon Far West. Je nous croyais démocrates. Mais je suppose qu'on y aura tous droit.

s