Tuesday, November 27, 2007

Cortez the killer

(Pour J.S) Il est tard ce murmure La ville-léopard tâche Mes bas d’azur Demande à Cortez Si l’été est bien indien Lorsque la punaise Prêche son prochain Il est tard ce sourire La ville-gloutonne ulule Mes songes-pendules Pendillent sur la corniche Démons et merveilles Demande à Cortez Si la peste À toujours le feu au fez Lorsque mes bas s’effilochent Comme autant de soupirs Moctezuma peut bien rire J’ai l’amère galoche Qui ne tremble plus

4 Comments:

Anonymous said...

Oui, voila un peu d finesse

Anonymous said...

un commentaire vraiment honteux!

Anonymous said...

C ki JS ?

Flo said...

C'est Jésus.

s