Monday, September 24, 2007

Etape 1: Chablis




La fontaine du camping couine. Elle fait des allers et retours pour s'approvisionner en os. Avec ses vieilles sandales et ses vieilles lunettes, son vieux short troué et ses vieux eaux. Lui fait ses mots fléchés sur cha table en plastich. Bienvenue au camping qu’ya la fontaine qui couine!



Quitter la ville pour découvrir un peu plus la vie; oublier les autres et se souvenir de soi.
Ça commence doucement: d’abord il y a l'argent, l'acier le verre; puis la brique et la tôle qui s’effacent. Les couleurs changent aussi, le vert s'installe. Partout.




Sur l'autoroute, large et précise...



...le bitume est découpé en larges bandes de lumière: une zone ensoleillée, un pan d'ombre; une zone ombragée un paon lumineux.
Et le ciel est un grand dalmatien bleu blanc. Et les filaments bleutés de ma clope sont un vrai sujet de fascination lorsqu'ils sont endansés par le vent. Et c'est tout

5 Comments:

Flo said...

Je profite d'une pause pour vous faire partager mon enthousiasme concernant les dernières publications. Si certaines mauvaises langues y voient de la vanité, je plaiderais plutôt pour un brin de fierté teinté de nostalgie. Pour ma part, je trouve que c'est du très bon boulot et autant le dire de suite, les photos ainsi que les textes me plaisent beaucoup (en particulier celle de l'autoroute). Faut-il justifier cet élan (qui se veut spontané et sincère) d'une quelconque réflexion grandiloquente sur l'Art (avec un bon et gros A majuscule dopé au testostérone) ? Je ne crois pas, non, non et non mes bons messieurs. Laissons un peu causer les coeurs voulez-vous, au lieu de constamment se triturer la cervelle. Merci pour ces moments partagés et art ou pas art, finalement là n'est pas la question.

féfé said...

who said something florian? T'as encore la rage. C fou ça. Il te faudrait une bonne droite pour te calmer. Moi aussi j'aime bien les dernières publications. Oui je l'avoue, j'AIME "Chablis". bises.
PS: ah, oui. Et au sujet de ton envie de me torturer a l'indienne, je suis dispo.

féfé said...

...on verra qui terminera avec la verge dans un peau de miel.

Anonymous said...

Seul l'enragé voit de la rage où il n'y en a point. Mais peut-être es-tu pareil à la junte birmane et prends tu plaisir à défoncer du moine.

Anonymous said...

wow you guys are so cool

s